Si vous envisagez d’emmener votre famille en tour du monde, lisez notre interview avec la famille Monneron, originaire de France, qui vous donne tous les conseils dont vous aurez besoin pour organiser un congé sabbatique en famille.

La famille : Luc Monneron, Karine Bourdais-Monneron et leur fille de 2 ans, Valentine. Originaires de France

L’itinéraire : Paris – Phuket – Bombay // Chennai – Bangkok – Sydney – Auckland – Papeete – Santiago // Rio de Janeiro – Paris

Qu’est-ce qui vous a décidé à faire un tour du monde en famille maintenant ?

Pour commencer, l’âge de notre fille. Nous voulions faire ce voyage avant qu’elle doive commencer l’école. Cela faisait longtemps que l’on voulait faire ce type de voyage… Alors on s’est lancés ! Nous avons la chance en France d’être légalement autorisés à prendre un congé sabbatique d’un an tous les 4 ans si notre entreprise compte plus de 200 employés. Le seul inconvénient est que nous n’étions pas payés !

Comment avez-vous décidé quelles destinations conviendraient à un enfant en bas âge ?

Nous avons éliminé toutes les destinations où la malaria comportait un risque important, puis nous avons éliminé tous les pays déjà visités. Pour finir, nous ne voulions pas visiter l’Afrique lors de ce voyage. Nous préférons y aller lorsque Valentine sera assez grande pour bien profiter des safaris. En plus, l’Afrique n’est pas très loin… Donc ce sera facile d’y aller plus tard, même plusieurs fois si on veut !

Comment avez-vous calculé votre budget ?

Grâce à des guides et sites informatifs sur internet, mais en fait, notre budget n’était pas suffisant pour voyager avec un enfant en bas âge. Nous avons réalisé que voyager avec une petite fille implique de toujours s’assurer d’avoir des chambres et hôtels propres, sécurisés et calmes, car elle a besoin de faire la sieste l’après-midi. Et comme énormément d’hôtels sont vraiment bruyants (même la nuit), ceux qui sont calmes sont plus chers. Pour la nourriture, même si nous partagions, nous mangions souvent plus que l’équivalent d’un repas pour deux. Pour ce qui est du transport, nous devions souvent payer plein tarif ou presque pour notre fille, même si elle était toute petite. Dans l’ensemble, voyager avec un petit enfant impliquait de voyager différemment, et ça avait un coût.

Avez-vous trouvé l’expérience de voyager avec un enfant stressante ?

Oui, le manque d’hygiène dans certains pays tels que l’Inde (qui n’est pas vraiment idéal avec un enfant de 3 ans), ainsi que les coutumes locales ont rendu l’expérience un peu difficile parfois. Il n’est pas facile d’expliquer à une enfant qu’elle ne peut pas toucher ci ou ça. Dans certains pays, les gens voulaient aussi la toucher, en particulier dans les pays pauvres. A force, elle se sentait de moins en moins en sécurité. Pour ce qui est de trouver de la nourriture adaptée à un enfant et qu’elle appréciait, parfois c’était facile et parfois un vrai combat !

Quelles expériences positives avez-vous retirées de votre voyage ensemble autour du monde ?

Ce qui était génial est que nous étions ensemble tous les jours. Entre 2 et 3 ans, un enfant change énormément et nous avons eu la chance, en tant que parents, de ne rien rater avec Valentine. C’est vraiment une opportunité fantastique. On peut aussi dire que maintenant, on se connaît vraiment, vraiment très bien !

Quelles destinations ou activités a préférées Valentine ?

Activités : faire du toboggan, nager ou construire des châteaux de sable !

Pays : sans hésiter l’Australie (de plus, tout y est prévu pour les familles, un vrai paradis !). Elle a aussi adoré la Polynésie (Valentine a passé tout son temps dans le lagon, ce qui l’a comblée de joie) et le Pérou (où nous avons loué un appartement pendant 1 mois et nous sommes presque sentis comme à la maison – Valentine s’est fait une copine de jeu et est même allé à l’école !)

Quelles destinations étaient les plus adaptées aux enfants et où il était le plus facile de se déplacer avec un enfant en bas âge ?

Par-dessus tout l’Australie.

Est-ce que certains hôtels ou compagnies aériennes ont été particulièrement biens ou décevants en tant que voyageurs avec un jeune enfant ?

Compagnies aériennes bien : Air Tahiti, Qantas, Cathay Pacific

Compagnies aériennes décevantes : LAN Chile, LAN Peru, LAN Argentina

Hôtels : C’est dur à dire, il y en avait tellement ! Et nous n’avons jamais séjourné dans des grands hôtels.


Pour plus de renseignements et de conseils sur l’organisation d’un congé sabbatique en famille, consultez notre page Tour du monde en famille. Si vous aussi vous souhaitez vous lancer dans l'aventure, contactez notre équipe française dès aujourd'hui au +33 182889570.

Lire nos blogs sur les voyages en famille :

Sri Lanka is a great  choice for a family holiday

Le Sri Lanka en famille à Pâques

Liz Goodall

Responsable de l'équipe française
at Travel Nation
0 shares
Marie and her family chilling out in Thailand

Comment planifier un voyage en famille en Thaïlande

Marie Brault

Conseiller voyages
at Travel Nation
0 shares