J'avais prévu de ressortir le sac à dos cet hiver, mais l'achat d'un pied à terre m'oblige à me contenter de rêver ! Petit pèlerinage sur les souvenirs de la Chine

Pékin à Hong Kong en trois semaines... Le contraste des éléments naturels, les montagnes sacrées, gorges et fleuves et les villes grises et polluées, la rencontre d'une culture tellement différente de la nôtre, tellement fascinante! Il faut que j'y retourne bientôt!

Pékin et la Grande Muraille de Chine

Pékin, balade matinale, dans le ‘hutong’ (quartier traditionnel) à côté de l'hôtel, à la recherche d’un petit-déjeuner : petits pains pitta remplis de choux blanc et lard frit... Miam ! Dans l'hôtel je n’ai trouvé que de l'eau chaude dans des thermos et j'apprends très vite qu'une bouteille d'eau est plus chère qu'une bouteille de bière! Ma collègue m'aide à développer mon vocabulaire: ‘Hey Nihao Wode Phangyo!’ ‘ Y ping Pigio’ et ‘Tse Tse’.

Ah, la nourriture et la langue, mes deux grandes alliées pour me plonger dans une nouvelle culture. D’après mon expérience, elles ouvrent toutes les portes! Et cela fut le cas aussi en Chine!

La Cité Interdite, il faut la visiter avec un guide et vous laisser emporter dans l'histoire des dynasties Ming et Qing et les intrigues de palais! Je recommande vivement la cérémonie de thé pour le digérer tout à la fin! Pour aller à la Grande Muraille, prenez un pique-nique (pour plusieurs, à partager car on n'est jamais seul en Chine!) et hop, en route vers Gubeikou pour une randonnée sur la Grande Muraille jusqu'à Jinshanling (4-5h de route). Des vues panoramiques, des centaines d'escaliers et une dizaine de 'Phangyo' Chinois vous attendent pour vous accompagner.

Pour des découvertes de cuisine traditionnelle, Beijing LiQun pour le canard laqué et le Red Rose Restaurant pour les brochettes d'agneau et une soirée de musique folklorique et de la danse du ventre par la minorité Uyghur. Sinon, le marché de nuit Dong Hua Men, près de Wanfujing pour des snacks pas chers et pas comme chez soi! Je connaissais le tofu de la Thaïlande, mais le tofu fermenté chinois, c'est autre chose!

Il y a tellement à voir et à faire à Pékin. Louer un vélo, se balader au Temple du Ciel, au Palais d’Eté et voir de l’art contemporain à l’UCCA.

Si j’avais le choix, je voyagerais dans le monde entier en train. J'adore ce mode de transport! L'endroit parfait pour faire connaissance avec les Chinois et gouter leurs snacks typiques. Le souvenir pour moi? Les ‘moon’ cakes! On les mange surtout pour célébrer le festival d’automne. Des petits gâteaux remplis d’une pate sucrée de haricots rouges, graines de lotus ou même jaunes d’œuf salés.

Xi'an et l'Armée de Terre Cuite

En train de nuit, je préfère les cabines en ‘hard sleeper’: des wagons ouverts avec un couloir et des sections de 2 fois 3 lits. Mon souvenir? Les duvets sont doux comme à la maison! A 22h la musique annonce le dodo et quelques minutes plus tard les lumières s'éteignent.

Xi'an est une de mes villes préférées. Les Guerriers sont impressionnants mais c’est la ville de Xi'an qui m'a le plus impressionnée. Un mélange de ville historique (d'où commençait la fameuse Route de la Soie) et moderne (ville universitaire et plein de cafés de jeux vidéo tout obscurs), entourés de murailles sur lesquelles on peut se promener. Le Quartier Musulman est plein d'antiquités, copies de guerriers en terre cuite et de dessins artistiques en papier coupé. Xian est vraiment une ville où il faut se perdre à pied!

L’expérience d'une montagne sacrée en Chine ? Il faut le faire ! Il y 4 montagnes sacrées bouddhistes et 5 montagnes sacrées taoïstes. Le pèlerinage au sommet de la Montagne Bouddhiste Emei est simplement une expérience inoubliable. On dort dans les monastères colorés en route, où les moines chantent matin et soir. Entourés par la forêt, souvent baignés par un brouillard, l'ambiance créée est mystique... Il y a énormément d'escaliers à monter, donc soyez préparés. Et un bâton est utile si vous avez la chance de rencontrer les macaques tibétains… J'avoue qu'ils m'ont fait peur! Mieux vaut bien emballer la nourriture dans votre sac à dos, car ils vous sautent sur le dos sinon. Au sommet se trouve le temple doré. De la musique traditionnelle bouddhiste et l’odeur d'encens parfumé vous accueille. L'ambiance dans les temples chinois m'a toujours paru un peu chaotique. Cette multitude de statues de Buddha et Botthisatvas, le mélange d'architecture et de salles décorées.

Apres le pèlerinage, je me suis offert une visite au spa et aux sources d'eau chaude. Comme d'habitude, quelle curiosité d'y trouver des bains chauds de couleurs verte, brune et rouge. Curieux, mais cela a fait du bien !

De Chengdu à Liuzhou

En route vers Chengdu en bus, il faut s'arrêter à Leshan pour voir la Statue du Bouddha Géant. Ensuite, à Chengdu la statue également géante de Mao nous salue. Comme partout en Chine, les parcs sont toujours un vrai spectacle. Le Parc du Peuple à Chengdu en est un bel exemple. Curiosité du jour: un homme qui offre ses services pour vous nettoyer les oreilles avec son coton-tige, de quasi 50cm de longueur. Effrayant, mais les Chinois disent que cela fait du bien! Je me suis plutôt offert une session de 'cupping' (des gobelets en verre chauds) comme relaxation.. Et pour mon ventre un 'hot pot' (huoguo) au gout de poivre du Sichuan. J'ai découvert à quel point ce poivre engourdit les lèvres. Hmm…

De Chengdu, le Centre de reproduction des pandas n'est pas loin et on s'est bien amusé à les observer jouer ensemble. De Chengdu, on prend un train à grande vitesse pour Chongqing, la ville la plus grise que j'ai vue en Chine. La pollution de l'air est vraiment un problème dans les grandes villes. On a pris un bateau touristique chinois pour passer 2 jours sur le fleuve du Yangze à traverser les 3 Gorges et voir les effets de la construction du Barrage des 3 Gorges. Le déménagement de milliers de personnes de leurs villages au bord du fleuve dans de nouvelles villes en béton, cela nous a fourni du bon matériel de discussion pendant les 2 jours à bord du bateau. J'ai apprécié de voir cet immense projet de hydro-énergie et à nouveau je suis confuse par les besoins du 'progrès' humain.

On arrive à Yichang et on oublie les discussions. Curieux de se balader en ville et de voir des couples faisant de la danse de salon sur le parking d'un supermarché. Cela ne m'étonne plus. Je souris et j'ai envie de me joindre à eux. On choisit plutôt le karaoké et cela aussi est une affaire extraordinaire.

De Yichang a Liuzhou il vaut peut-être mieux payer un peu plus pour un billet 'soft sleeper' dans le train de nuit, car ce train est un peu plus basique (les duvets ne sont pas aussi doux comme à la maison…) De Liuzhou on voyage en bus pendant 4h jusqu'à Yangshuo dans la province de Guilin.

Yangshuo et ses paysages féériques

Dans la campagne aux alentours de Yangshuo (la mecque des backpackers), je n'oublierai jamais avoir pensé : « Je me trouve dans un des plus beaux endroits au monde ». Il faut aller le voir, car c'est inexplicable. Une sorte de Baie d’Halong sur terre, des rizières dorées, des forets de bambou verdoyants, des paysages magnifiques au bord de la rivière Li. J'ai fait plusieurs excursions à vélo avec une guide locale, une jeune femme d'un petit village paysan et on a cuisiné ensemble chez elle à chaque repas de midi. Vraiment un endroit idéal pour se poser un peu plus longtemps. Surtout qu'on est dans le sud de la Chine maintenant, les fruits, le riz, les légumes, tout pousse ici!! Et les logements sont confortables, ambiance relax!

Rejoindre Hong Kong en train

Pour rejoindre Hong Kong, il faut prendre le bus à Guilin (2h) et de là il y a maintenant un train à grande vitesse jusqu'à Shenzhen - point d'entrée pour Hong Kong. Pour passer les services d'immigration il faut compter quelques heures, car il y aura sans doute des queues.

Pour moi, l'arrivée à Hong Kong était un peu dure. Il y a beaucoup à découvrir à Hong Kong, mais pour moi, après trois semaines d'immersion chinoise, je n'étais pas prête a échanger l'ambiance orientale pour une ambiance plus occidentale. Heureusement pour moi, 3 jours plus tard, je suis retournée en Chine et j'ai fait le circuit à l'envers

Voyager par voie terrestre du nord au sud vous permet de voir la grande diversité en styles de vie que l’on trouve en Chine ! D’autant plus que les vols internes en Chine sont assez chers.

Evitez de voyager en Chine pendant le Nouvel An chinois en janvier/février ou pendant le Festival de l’Automne en octobre. Il y aura simplement trop de monde partout.

La Chine vous intéresse ?

La langue reste une barrière considérable pour vraiment pénétrer ce pays magnifique de façon indépendante. Nous pouvons vous aider à construire un circuit sur mesure ou vous recommander des circuits en petit groupe, ou des alternatives qui incluent la province de Yunnan ou la Venise de l’Est et Shanghai comme ‘la Chine à petit prix de Hong Kong à Pékin’. Veuillez noter que nous pouvons vous faire avoir des réductions par rapport au prix que vous pourrez trouver en ligne !

Pour plus d’informations et savoir comment se faire des ‘Phangyo’ (amis) en Chine, appelez-nous ou demandez un devis par email.

Vous aimerez aussi :

A view of the Hong Kong skline at dawn

Hong Kong : la cohabitation de l'Orient et de l'Occident

Carole Lagrave

Rédactrice du site internet français
at Travel Nation
0 shares