Terre de feu et de glace, Hokkaido est la plus septentrionale des 4 îles principales de l'archipel nippon. Traversée par une chaîne de montagnes, Hokkaido est le territoire sauvage par excellence !  Habitat naturel de l’ours brun et lieu de passage des grues à crête rouge, son caractère particulier lui a valu d’être reconnu territoire du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005 (péninsule de Shiretoko).

Alors si vous prévoyez des vacances au Japon, ne manquez pas de visiter Hokkaido, une île riche en paysages et activités exceptionnelles. Voici quelques conseils pratiques pour un voyage réussi.  
 

Vacances au Japon : comment visiter Hokkaido - couleurs d'Automne à Shiretoko

Comment s'y rendre et se déplacer

Par avion 

Si vous comptez voyager par avion, vous avez plusieurs possibilités, l'île étant desservie par 9 aéroports quadrillant Hokkaido. New Chitose est l'aéroport le plus important et aussi le seul aéroport international (vol depuis/vers Hong Kong, Kuala Lumpur, Seoul entre autres). Il a l'avantage d’être idéalement placé à proximité des principaux axes routiers. Vous pourrez notamment y louer une voiture si besoin.

Train

Même si Hokkaido est séparée de Honshu (l'île principale), vous pouvez vous y rendre en train depuis Tokyo. Vous emprunterez le tunnel du Seikan, tunnel sous la mer le plus long au monde (53km), notre bon vieux tunnel sous la manche arrivant second ! Vous monterez à bord des Shinkansen Hayabusa, les trains les plus rapides de la gamme. En 4h vous serez à Hakodate, porte d’entrée du Sud de l'île d’Hokkaido ! Aucun changement de train à prévoir.

Japon : Bullet train

Pour ma part c'est l'option que j'ai choisie. Le voyage n'est pas forcément plus long qu'un vol (transfert aéroport, enregistrement/embarquement et re-transfert aéroport), et il est surtout beaucoup plus confortable : vous n'y manquerez pas de place, même en seconde classe !

Une fois arrivé à la gare d'Hakodate, vous serez au centre-ville et disposerez de toutes les facilités possibles, notamment la prise en charge d'une voiture de location. Depuis 2016, le pass rail “Pass JR” fonctionne bien jusqu'à Hakodate, très pratique pour ceux souhaitant voyager ailleurs qu'à Hokkaido.

Ferry

Hakodate étant le port le plus actif d'Hokkaido, vous n'aurez aucun mal à trouver le ferry qui vous convient. D'autres lignes vous permettront d'atteindre le nord de Sapporo (Otaru) et Tomakomai, situé au sud de l'aéroport International Chitose.

Quand visiter Hokkaido

J'aurais tendance à vous dire qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise saison ! Du fait de sa localisation, Hokkaido est marquée par 4 saisons bien distinctes. En été, vous aurez de belles journées en évitant les fortes chaleurs (moyenne 22-25°C), idéal pour les amateurs de rando. Concernant les températures au printemps/automne, c’est proche de ce que l’on a en France.

Pour ma part, j'y étais fin octobre. Météo très correcte, avec quelques journées ou un t-shirt suffisait, j’ai pu profiter des couleurs dingues de l’automne sur Hokkaido.

Pour observer la floraison des cerisiers (Sakura Season), Hokkogate (sud de l’île) vous comblera. Notamment le site de la forteresse Goryokaku, où près de 1600 cerisiers se donneront en spectacle (mi-mai). C’est un des meilleurs spots du Japon !

Floraison des cerisiers autour du site de Goryokaku, Japon

Plus vous monterez au nord et en altitude, plus la fraîcheur se ressentira et cela, toutes saisons confondues. Donc il vaut mieux prévoir trop de que pas assez côté vêtements. Pour ce qui est de l'hiver, c'est autre chose – la Sibérie n'étant pas loin (43 km de l’île russe de Sakhaline), les températures y sont souvent négatives et vous aurez de la neige sur l’ensemble de l’île de décembre à avril. Un équipement de montagne est à prévoir.

Quelques mots sur mon voyage au Japon

Les Japonais

Ce qui m’a frappé le plus durant mon séjour reste les Japonais ! J’ai apprécié leur contact, que ce soit à Tokyo ou à Hokkaido. Le fait de ne pas parler la langue n’a pas été du tout un problème, on y arrive très bien sans : le contact est d’autant plus chaleureux et comique ! Même s’il est vrai que les Japonais ne parlent pas tous anglais, pas d'inquiétude, en prenant le temps vous vous ferez comprendre. Les Japonais sont avenants et n'hésiteront pas à vous venir en aide spontanément.

La nature

J’ai aussi beaucoup aimé le potentiel nature d’Hokkaido. Avec ces 4 saisons bien distinctes, il y en a pour tous les goûts, et vous pourrez apprécier aussi bien les randonnées en été que le ski en hiver en altitude. Sans parler de la floraison des cerisiers à Hokkogate, au sud de l’île, qui est à ne pas manquer si vous y allez en mai !

Le mont Komagatake en automne, Japon

Manger à Hokkaido

c’est ici que vous pourrez goûter aux nombreuses spécialités du Japon : saumon et calamar, fruits et légumes, bœuf d’Hokkaido et même vin et fromage. Visitez le marché d’Hakodate pour y découvrir toutes les spécialités d’Hokkaido, telles que la spécialité locale, le calamar, ou encore le ‘Hokkaido Crab’.

Vous aurez aussi l’embarras du choix en matière de restaurants. Ne manquez pas de manger notamment au Rakkyo, spécialiste du curry Sapporo, ou au Fumoto, le restaurant étoilé d’Hokkaido. Un vrai délice !

Sashimi au marché d'Hakodate

Le transport

En matière de transport, vous avez le choix : train entre Hokkodate et Sapporo, bus pour le reste des liaisons. Les routes sont très bonnes, la conduite des japonais ultra rassurante. C’est très facile de s’y déplacer mais attention aux distances, Hokkaido est vaste !

Pour ma part, j’envisage le vélo pour un prochain voyage, qui me semble parfaitement adapté vu l’état des routes et la sûreté générale du pays. Moyen parfait pour en profiter pleinement ! De plus, Hokkaido dispose de plusieurs sites de camping très prisés des Japonais, ce qui est parfait pour un voyage en toute simplicité !

Si le temps vous manque, optez pour un véhicule de location. Là encore, c’est facile ! Même si l’on roule à gauche, vous trouverez vite vos marques. Particularité, le permis national ou international n’est pas accepté, il vous faudra une traduction japonaise. Ce n’est rien de compliqué, en quelques jours cela peut être fait. N’hésitez pas à me contacter sur ce point.

Visiter Hokkaido vous tente ?

Si mon blog vous a donné envie de passer par Hokkaido lors de vacances au Japon, contactez-moi dès aujourd’hui afin que nous commencions ensemble la planification de votre voyage. Consultez également notre page de vols multi-destinations incluant le Japon pour vous donner une idée des prix et des parcours possibles.

N’oubliez pas que nous pouvons créer n’importe quel itinéraire selon votre budget et vos envies et que nous pouvons aussi réserver pour vous les circuits sur place, transferts aéroport et nuits d’hôtel. 

Demander un devis