Petit pays situé entre la Chine et l’Inde, le Népal a une grande variété de paysages et énormément de choses à offrir. Savez-vous qu’il abrite aussi huit montagnes parmi les dix plus hautes du monde ?

J’ai eu la chance de découvrir cette belle destination en décembre dernier lors d’un voyage au Népal qui m’a emmenée à Katmandou et Pokhara, et m’a permis de m’attaquer à l’incontournable trek des Annapurnas. Si vous aussi vous avez envie d’intégrer une expérience incroyable à votre tour du monde, voici mes conseils !

Voyage au Népal : Pascaline sur le Mardi Himal trek

Que faire à Katmandou

Vous arriverez à l’aéroport International de Katmandou, la capitale. Ici, vous remplirez facilement deux journées de visite entre Pashupatinath Temple, les monuments historiques de Durbar Square et l’ancienne ville royale de Patan, de l’autre côté de la rivière Bagmati. Sans oublier le quartier de Thamel, avec ses innombrables magasins, parfait pour ramener quelques souvenirs.

Pendant votre séjour à Katmandou, je vous recommande aussi de visiter Monkey Temple, d’où vous aurez une vue imprenable sur la ville. Mais comme son nom l’indique, des centaines de singes y sont présents, donc gare aux attaques si vous avez de la nourriture dans votre sac !

Pokhara

Bien qu’étant la deuxième plus grande ville du pays, l’atmosphère de Pokhara n’a rien à voir avec la frénésie de Katmandou. Beaucoup de voyageurs y restent plus de temps que prévu. En effet, difficile de ne pas tomber sous le charme de cette ville apaisante et d’apprécier les magnifiques couchers de soleil sur le lac Phewa. 

Vous y trouverez des hébergements à tous les prix, des restaurants offrant tous types de cuisine, des cours de yoga, des massages (très appréciés après une semaine de marche !). Vous aurez même la possibilité de faire du parapente et d’avoir une vue imprenable sur les hauts sommets qui la bordent.

Lever de soleil sur le lac Phewa, Pokhara

Les treks des Annapurnas

De nombreux treks sont proposés dans la région de l’Annapurna et de l’Everest. La plupart commencent et se terminent à Pokhara. Les meilleures périodes pour faire ces treks sont de mars à avril et d’octobre à novembre. Vous aurez le choix parmi des randonnées de 1 à 20 jours et il y en a pour tous les niveaux physiques. 

Mardi Himal Trek

Début décembre, me voilà donc partie pour sept jours sur le Mardi Himal Trek, un trek ouvert depuis 2012 qui n’est pas encore très connu. D’un niveau physique modéré, il combine un bon ensemble de ce que je recherchais pour cette expérience : un défi sportif tout en découvrant la culture locale, avec tout au long des paysages à couper le souffle.

Notre groupe était composé de 10 personnes, dont deux guides. Nous sommes montés les quatre premiers jours, puis descendus pour les trois derniers avec en moyenne 5 à 6 heures de marche par jour. Les bâtons de marche m’ont été d’une grande aide pour soulager les genoux donc je vous conseille vraiment d’en amener ou d’en louer avant de commencer le trek !

Pendant ces 7 jours, nous avons marché en forêt, le long des rizières, découvert un panorama incroyable de la chaîne des Annapurna et sommes montés à 4 500 mètres d’altitude pour nous rapprocher du magnifique Machapuchare (ou Queue de Poisson), qui culmine à 6 993 mètres.

Mardi Himal trek

Ascension et hébergements en chemin

Chaque jour, nous partions assez tôt le matin pour arriver en début d’après-midi à notre hébergement. Ces refuges sont généralement des endroits basiques mais propres. Il n’y a pas d’eau chaude (ou payante à certains endroits) et les douches sont aussi très limitées. Nous dormions dans des dortoirs sans chauffage et les températures sont descendues jusqu’à -10 degrés en décembre, je vous conseille donc d’apporter un bon sac de couchage ! 

Les refuges ont toujours une salle commune où tout le monde se réunit pour manger, se réchauffer auprès du poêle et jouer aux cartes. Il y règne chaque soir une bonne ambiance et vous aurez droit à de belles anecdotes entre voyageurs et guides.

Descente et séjour chez l’habitant

En redescendant, nous avons logé chez l’habitant dans des petits villages et avons pu mieux découvrir leur culture et façon de vivre. Les Népalais sont très accueillants et ont toujours le sourire. 

Le village de Lwang, niché dans les montagnes et offrant des décors superbes, a été un vrai coup de cœur pour moi. C’est aussi là que j’ai mangé le meilleur Dahl Bhat (spécialité culinaire népalaise à base de riz, lentilles, légumes et parfois poulet), ne partez pas sans avoir goûté à ce délicieux plat !

Boudhanath Stupa, Katmandou

Intéressé par un voyage au Népal ?

Prêt pour l’aventure ? N’hésitez pas à me contacter pour organiser votre voyage au Népal ! Je pourrai vous conseiller sur les endroits à voir et le trek Mardi Himal, ou tout autre trek que vous souhaitez faire. Je pourrai également réserver pour vous les vols tour du monde ou multi-destinations incluant le Népal, les hôtels et bien sûr les circuits sur place et treks

Boudhanath Stupa in the Kathmandu valley, Nepal

Comment et pourquoi inclure le Népal dans votre tour du monde

Anna Langlet

Air Product Expert
at Travel Nation
0 shares
Mount Everest, Nepal

Tour du monde autour de la randonnée

Carole Lagrave

Rédactrice du site web
at Travel Nation
0 shares
Demander un devis