10 choses à faire au Tibet

1. Grimpez jusqu’au Camp de Base nord de l’Everest. Ce camp est accessible par véhicule et est légèrement plus bas que l’autre camp de base sur la face sud de la montagne, côté népalais


2. Emerveillez-vous devant l’ancien Palais du Potala à Lhassa, siège du Dalaï-Lama depuis 637 apr. J.-C jusqu’au soulèvement tibétain de 1959


3. Visitez le lac sacré de Yamdrok-Tso, l’un des quatre lacs sacrés du pays. On raconte que si le lac venait à s’assécher, le Tibet ne serait plus habitable


4. Allez voir le magnifique lac Namtso. Entouré des sommets sauvages de l’Himalaya, les yaks descendent jusqu’au bord du lac aux eaux bleues étincelantes dans cette superbe partie du Tibet


5. Goûtez le "momo", un plat de délicieux dumplings farcis d’un hachis de viande et de gingembre, ail ou coriandre


6. Partez en randonnée vers le mont Kailash à l’ouest du Tibet, l’une des montagnes les plus sacrées, que ce soit pour les Bouddhistes ou les Hindous 


7. Sautez dans un train reliant Pékin et Lhassa en 48 heures, le trajet en train le plus rapide du monde, avec en chemin de magnifiques vues sur le plateau tibétain


8. Il y a des yaks partout au Tibet et avec un peu de chance, vous pourrez même monter sur l’un d’eux : vous ne trouverez pas cela très confortable au début mais on s’habitue !


9. Visitez les ruines du monastère de Sakya. Il fût détruit en grande partie pendant la révolution culturelle et l’architecture mongole est très différente des monastères de Lhassa


10. Faites un circuit terrestre depuis le Népal. Les similarités entre les deux pays sont évidentes, mais leurs attraits uniques soulignent leurs différences de façon subtile

Demander un devis